Golf GTI Edition 35: une GTI pas comme les autres !

Retour à la page des actualités

 Historique

Pour fêter les 35 ans de la Golf GTI, Volkswagen a lancé la Golf GTI Edition 35. Une sportive qui ne passe pas inaperçue sur les routes, avec sa robe rouge Torino, ses jantes spéciales (18″ Watkins Glen sur les photos), ainsi que les petits monogrammes 35 apposés sur les ailes avant.  

À l’intérieur, cette édition spéciale se démarque de la GTI traditionnelle. Sur cette version d’essai, on  ne retrouve pas les traditionnels sièges à carreau, mais bien une subtile surpiqure rouge. On retrouve également à plusieurs endroits le fameux numéro 35, notamment sur les sièges, les seuils de portes et les tapis de sol. 

Bien évidemment, cette Edition 35 ne serait pas une vraie GTI sans la fameuse balle golf sur le pommeau de vitesse !

Un bon choix

Sans nul doute, à acheter une Golf GTI, l’Edition 35 est un incontournable. En plus de son look amélioré, ses performances sont boostées par rapport à la version classique. Elle est équipée du moteur 2 L TSI (le même que celui de la Golf R). Avec une boîte auto 6 rapports, elle ne développe pas moins de 235 chevaux. 

C’est un plaisir de rouler sur les petites routes aveyronnaises et d’enchaîner les virages serrés. Le mode séquentiel de la boîte automatique permet de prendre la voiture aisément en main, en jouant avec les palettes afin volant afin de pousser la voiture dans ses retranchements! On note le rapide déclenchement de l’anti-patinage sur les accélérations trop franches. Le turbo très réactif procure des sensations qui rappellent quelque peu l’effet « coup de pieds aux fesses » de la 205 GTI ce qui n’est pas pour déplaire. 

Plaisir et polyvalence 

L’avantage de cette boîte réside clairement dans sa capacité d’adaptation, autant à une conduite sportive qu’à une conduite souple. Cela confère à cette compacte une réelle polyvalence et lui permet d’être joueuse le week-end et suffisamment souple et agréable pour les trajets du quotidien. 

Pas grand-chose à redire au sujet de cette Golf, sauf peut-être la taille étonnamment petite des palettes du volant. Même si elle prend doucement de l’âge, il s’agit sans aucun doute d’une des meilleures de la saga GTI! Le fait que sa cote ne baisse pas en est l’un des nombreux témoignages. Cette version d’essai est d’autant plus exceptionnelle qu’elle n’a que 35 000 kms au compteur ! 

 

 

Commentaire de Germain Bonnefis, Champion de France des rallyes et Directeur de Bonnefis Automobile

Vigoureuse et joueuse: un futur Youngtimer ! 

Voilà une voiture vigoureuse. Elle est bien plus joueuse et plus vivante que la Golf 7 GTI. D’une part, on peut complètement déconnecter l’ESP (le correcteur de trajectoire) et cela permet de maîtriser l’auto sans aucune aide électronique. D’autres part, par son poids plus léger et son moteur plus rageur, la Golf 6 Edition 35 est réellement plus excitante que sa grande sœur. En outre, le moteur à courroie est un gage de qualité. Les malheureux propriétaires de Golf 6 GTI classique ne vous diront pas le contraire !

Dans le cas de notre véhicule, vu son suivi et sa configuration, c’est à coup sur un futur youngtimer collector, on en reparlera dans quelques années !

Article en collaboration avec “l’autoblog”